Le mois de mars au jardin de Belgourmet  
Belgourmet
   
Menu


Faîtes votre choix:
Page d'accueil

Recettes
Recettes belges
Le Top 25 des recettes belges
Recettes barbecue
Recettes confitures
Recettes grecques
Recettes moules
Recettes salades

Produits et termes de cuisine
Aromates & épices
Légumes
Termes de cuisine

Trucs et astuces de cuisine
Cuisson des asperges
Cuisson des viandes (en chantier)
Trucs de cuisine (en chantier)
Tables de conversion

Bières et autres produits belges
Bières belges
Base de données bières belges
Fromages belges
C'est aussi du belge

Tout sur le vin
Généralités
La température
Conseils pour servir
Les cépages
Meilleures années

Forums et liens
Forums
Annuaire de liens
Nos liens classés

Quoi de neuf?

Publications



Nous écrire






site approuvé par
Belgasites
premier site belge
culturel et informatique






Mars au jardin chez Belgourmet

LES TRES RICHES HEURES DU DUC DE BERRY Mars, c'est le renouveau: la terre enfin dégelée laisse sortir les premières fleurs, les jours s'allongent et devons penser à l'année qui se reveille.
Mars, c'est aussi l'envie de se dégourdir les jambes au premier soleil, et les retrouvailles autour d'une table....

Que faire au potager
A ne pas oublier au jardin fruitier

Recoltez les derniers poireaux, les premières laitues d'hiver, les radis et les épinards.

N'oubliez pas, non plus, de semer du persil en deux vatiétés: le plat qui à plus de goût, le frisé qui est plus décoratif.

Si la terre est légère, on peut la bêcher une dizaine de jours avant les semis.

En ce qui concerne ces semis, c'est le moment de semer, en pleine terre, carottes, choux, épinards, fèves, navets, oignons, poireaux, radis, laitues et petits pois.

Quand aux semis à chaud, allez-y pour mes tomates, les piments et poivrons, les aubergines et le basilic.

On peut déjà tenter de planter quelques "routes" de pommes de terre primeur, mais s'il gèle, ne pas oublier de couvrir les plants qui sortent.

Il est grand temps de dégager les artichauts, si ce n'est déjà fait.

Pour terminer, si vous avez des asperges, vous pouvez commencer à butter quelques pieds. Utilisez de la terre meuble et légère pour faciliter le percement des turions: si la terre est trop lourde ou argileuse, le jet à du mal à grandir et risque de devenir coriace.




 

Dégager les feuilles tombées avant le débourrage des bourgeons.

Tailler les vignes et planter les arbustes à petits fruits: framboisiers et groseillers. Retirez tout le vieux bois et les fines brindilles pour ne conserver que le bois le plus vigoureux. Après cette taille de nettoyage, faîtes une taille d'aération en évidant un peu l'intérieur de la touffe et retirez les rameaux surnuméraires. POur les vignes, selon la variété, taillez chaque sarment à deux ou trois yeux.

Vérifier l'état sanitaire des arbres fruitiers. De fortes gelées ou les dégats de tempêtes peuvent être à l'origine de nécroses qui sont rapidement envahies par des parasites et des champignons de toutes sortes. Pour y remédier, il existe des moyens chimiques, mais il faut de toute façon rétablir un semblant d'ordre en taillant correctement, voire recouper certaines branches le plus verticalement possible près d'un point d'ancrage sur une grosse branche ou le tronc. Ne pas oublier de badigeonner la blessure avec un produit approprié ou avec du mastic à greffer.
Nettoyez les chancres du pommier avec un couteau bien désinfecté entre les différentes plaies, puis mettez un désinfectant sur chaque plaie que vous protègerez avec du mastic à greffer ou du goudron végétal.

Ce sont les derniers moments pour faire de nouvelles plantations d'arbres. Dans le cas d'un hiver normal, il faut avoir planté tous les arbres fruitiers avant le 15 mars, un peu plus tard en Ardennes, plus tôt en Flandre.
Faîtes un trou d'environ un mètre de diamètre et bêchez-en le fond. Plantez un solide tuteur du coté du vent dominant. Faîtes un petit tas de terre au milieu sur lequel vous poserez les racines. Comblez le trou en laissant une cuvette d'arrosage au milieu. Attachez le tronc de l'arbre au tuteur au moyen d'un lien suffisamment élastique et qui ne risque pas de blesser l'écorce: on peut mettre un petit bloc de plastic expansé entre le tuteur et le tronc, pour maintenir en douceur une distance correcte. Après la plantation, faîtes une taille de formation, mais si vous avez pris la précaution de demander au pépiniériste de le faire au moment de la vente de l'arbre, c'est un souci de moins!